Le Salève – Le Grand Dièdre

By Bertrand, 29 mai 2010

Ô combien cette voie porte bien son nom ! Un grand dièdre ! Martin, Fabien et moi nous retrouvons au pied du Massif du Coin pour une après-midi d’escalade au-dessus du Lac Léman. Malgré sa proximité de Genève, c’est la première fois que je côtoie ce massif dont je ne connais que la réputation d’être 1) très patiné pour avoir été très parcouru du fait de sa facilité d’accès et 2) d’avoir un équipement aéré.

img_2398

Les parapentes nous accompagnent tout au long de l'après-midi

Fabien, le régional de l’étape, nous guide jusqu’au pied de la voie. Pour cette première, nous nous attaquons tous les trois à une voie historique dont la cotation 6a (4 longueurs 5a, 4c, 5c et 6a) nous semble abordable. Dès les premiers pas, nous nous rendons compte à quel point cette réputation de patine n’est point usurpée…. Certaines parties du rocher sont tellement parcourues que le rocher y est lisse, brillant et arrondi. L’escalade demande alors un peu d’imagination pour se frayer un passage.

img_2362

Martin pratique le blocage...de corps... dans une grosse fissure

Le crux de la voie est la longueur 3 qui m’a donné quelques frayeurs. Alors que je pars en tête dans ce 5c, je ne m’attends pas à peiner autant. Après quelques pas athlétiques dans le dièdre grand ouvert et offrant des possibilités de protection réduites, je me retrouve devant un mur qui me laisse perplexe: faut-il traverser tout droit, le corps dans le dièdre, ou alors passer à gauche et s’éloigner de la ligne naturelle ? Tout cela à quelques mètres du dernier point que je ne veux pas tester… Finalement, je décide de passer à gauche, un passage un peu forcé dans un surplomb mais qui correspond mieux à mon style d’escalade et cela passe… Je respire…

img_2359

Le crux de la voie dans une escalade peu familière me donne quelques sueurs...

La dernière longueur est athlétique mais nous pose moins de problèmes malgré une cotation plus élevée. La vue sur le bassin lémanique au sommet récompense largement nos efforts avec de nombreux parapentes qui planent au-dessus de nos têtes.

img_2390

Au sommet avec le Léman en fond

img_2365

Vue sur le Genevois au sommet

Après être redescendu à pied, nous prolongeons le plaisir avec une jolie longueur « Les Morgans » pour finir cette belle après-midi.

Retour

Retour à pied au parking

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *