Bel Oiseau – Montée par le col – Descente du couloir NE

By Bertrand, 18 février 2013

Dans la vallée du Trient, loin du tohu-bohu, à mi-chemin entre Martigny et Chamonix, se trouve Finhaut. Intimement liée au grand barrage d’Emosson, cette charmante commune suisse de 350 personnes fut un haut lieu du tourisme dans la seconde moitié du XIXème siècle grâce à l’ouverture de la route des diligences dès 1861 et quarante cinq ans plus tard au passage de la ligne de chemin de fer reliant Martigny à Chamonix. Certaines ressources indiquent que Finhaut rivalisait alors avec Zermatt. Un siècle plus tard le parallèle entre les deux bourgades fait sourire… Aujourd’hui la moitié des revenus de la commune proviennent des droits d’eau et impôts générés par les sociétés hydroélectriques. Fait intéressant, lors de la construction du barrage dans les années 60, la Suisse et la France échangent une partie de leur territoire, de façon à ce que le mur du barrage se trouve entièrement sur sol helvétique et que l’usine EDF du Châtelard soit entièrement en France !

Benjamin et moi visons aujourd’hui de skier le couloir NE de Bel Oiseau culminant à 2643m. L’environnement est étonnamment sauvage alors que nous sommes à quelques encablures seulement de la frénésie chamoniarde. Nous ne croiserons en tout et pour tout que deux couples de skieurs même si les nombreuses traces de passage dans le couloir attestent de sa popularité. La journée est splendide, sous un grand ciel bleu, si bien qu’en arrivant à proximité du sommet Benjamin me propose de skier une pente sud totalement fraîche. Bien lui en a pris car la descente de celle-ci se révèle absolument fabuleuse. Quant au couloir NE, il se révèle un peu plus monotone du fait des nombreux passages précédents mais toutefois intéressant avec ses presque 40° au départ.

Merci Ben pour cette belle journée !

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *