Grands-Montets et Couloir Rectiligne

By Bertrand, 23 février 2013

Une journée de hors piste mémorable à Chamonix aux Grands-Montets en compagnie de Jean-Marc, un grand skieur.

Les conditions sont vraiment bonnes : -24° au sommet des Grands-Montets mais pas une once de vent et des quantités impressionnantes de neige. Après une rapide descente sur la piste depuis Lognan pour se réveiller les cuisses, les choses sérieuses peuvent commencer. Du sommet nous tirons en direction des grandes faces nord du bassin d’Argentière ; à peine le temps de les admirer que nous dévalons les grandes pentes du glacier des Rognons sous le couloir Cordier. La neige abondante est déjà bien tracée ce qui permet à Jean-Marc de me donner de précieux conseils.

A peine en bas, nous remontons pour le top des Grands-Montets pour une descente un peu plus raide par le versant Nord Ouest du glacier. Nous skions quelques pentes raides et prenons de la vitesse dans des combes trafolées, les cuisses commencent à sérieusement chauffer mais le plaisir est toujours là !

Après une rapide terrasse au sommet des Grands-Montets, nous partons en direction du Pas de Chèvre, un couloir bien connu en versant ouest de l’Aiguille des Grands. Jean-Marc me propose tout de même d’aller jeter un coup d’œil au couloir rectiligne. 300m de pente raide à environ 42° avec un passage un peu plus pentu au départ. Le haut du couloir est vraiment impressionnant et après quelques mètres en dérapage il faut lancer la longue série de courts virages. La neige y est bien dure et tracée mais les carres des skis accrochent bien. Il faut faire preuve d’une attention de tous les instants mais les sensations sont excellentes. Une fois les couloir avalé nous débouchons sur le glacier du Nant Blanc au pied des Drus, splendide !

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *