Barberine – Vipère au pied

By Bertrand, 21 mai 2014

Parfois ce qui marque dans une journée n’est pas ce que l’on avait prévu.

Les dalles de granit, la fraîcheur du torrent de Barberine, l’isolement de ce hameau de fond de vallée, la vue sur le Mont Blanc, tout cela nous nous l’attendions et le recherchions.

Cette longue rencontre avec un chamois, suspendus sur la falaise et dans le temps, la nature nous l’a offerte.

Dans une société où l’homme veut tout contrôler, tout s’approprier, ces cadeaux inattendus, non sollicités et furtifs, ont une saveur toute particulière. Pour y goûter, il faut s’ouvrir au monde, partir à sa rencontre, mais surtout accepter que la rencontre peut avoir ou ne pas avoir lieu. Accepter ce retrait, c’est s’offrir une chance de s’émerveiller.

Phil dans les dalles de Barberine

Phil dans les dalles de Barberine

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *