Aiguille du Belvédère – Baisers orageux

By Bertrand, 5 août 2015

Chacun sa façon de se remettre d’une déception.

Après mon échec précoce au probatoire, j’avais envie de retrouver une montagne un peu délaissée.

Une montagne sans chronomètre, sans balises, sans classement. Une montagne de plaisirs.

La montagne telle que je la pratiquais et que je n’ai pas réussi à retrouver le jour des épreuves.

Ce nom, Aiguille du Belvédère, était plein de promesses.

C’est Johan qui a eu l’idée de ce beau parcours sur le gneiss compact des Aiguilles rouges.

La canicule n’était pas propice à l’escalade de cette grande face sud. Elle nous a au moins assuré une apaisante solitude sur ce beau promontoire. Quoi de mieux qu’un peu de hauteur pour y voir plus clair ?

belvedere

Il faut passer ce toit avant de vouloir y voir plus clair ….

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *