Le Grand Paradis

By Bertrand, 13 avril 2015

Nous étions à contre courant. Un peu trop…

Une cinquantaine de personnes au refuge Chabod ce soir là avaient le Grand Paradis en tête. Nous aussi. Contrairement aux autres cependant, nous avions inclus dans notre paquetage deux piolets, des broches à glace et une paire de crampons. Et nous comptions bien nous en servir.
La gardienne nous avait prévenu que la face nord n’était pas en excellentes conditions. En effet dès que la face s’est révélé à nous lors de la montée, nous avons pu observer une grande plaque de glace grise qui barrait l’accès au sommet. Nous n’étions pas décontenancés pour autant, la montée serait juste plus longue (et aussi plus intéressante !).
Comme souvent en Italie, l’accueil est extrêmement chaleureux, et le repas réconfortant. Seulement, la gardienne rafraîchit nos ardeurs de solitude. Elle nous met en garde contre les forts vents qui ont sans cesse soufflé en bourrasque ces dernières 48 heures. Ils ont sans doute aidé à la formation de plaques à vent et de corniches. D’âpres réflexions s’engagent afin de déterminer notre direction. Abele Blanc, présent au refuge ce soir là (grand alpiniste valdôtain) aura le mot de la fin : faut aller voir…
Nous optons pour un départ tardif avec les skieurs. Vu les conditions fraîches du moment, rien ne sert de se presser. Au moment de quitter la file indienne nous sommes circonspects quant à nos chances de succès au vu des conditions de neige très difficiles. En effet, la gardienne aura eu raison de nous avertir ; après 3 conversions, le premier “Whoumf” (bruit sourd prévenant de la rupture d’une couche fragile du manteau neigeux) retentit. Il ne nous en faut pas plus pour réaliser que notre plan n’est pas réalisable.
De retour dans le flot des skieurs nous accéderons tranquillement au sommet du Grand Paradis. Face Nord ou pas, nous apprécions ce belvédère à plus de 4000 mètres. Nos envies d’originalité restent cependant intactes.

2 Comments

  1. Philippe dit :

    Hey !
    T’es pas censé enchaîner les tractions en ce moment ? 😉
    On a aussi faillit y aller dans cette face nord samedi, mais un coup de fil vendredi midi au refuge nous a déconseillé d’y aller. On a donc bien fait de les écouter.
    ++

  2. Bertrand dit :

    L’appel de la montagne était trop fort 🙂

    Mais j’avoue que je commence à aimer les journées au soleil en falaise, c’est moins dur que ces faces glacées !

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *