C’est parti pour la saison de glace !

By Bertrand, 13 décembre 2013

Et c’est parti pour la saison de glace !

Concentré sur le ski et l’alpinisme hivernal ces dernières années, cela faisait fort (trop ?) longtemps que je n’étais pas retourné en cascade. Et force est de constater que l’on ne s’improvise pas glaciériste ! C’est une matière très spéciale à travailler où l’aspect psychologique est prépondérant. En effet, mieux vaut ne pas tomber ! Que ce soit du fait des ancrages mais aussi de tous ces objets affutés que l’on porte aux mains et aux pieds !

La première journée est donc consacrée à se « remettre dedans ». Pour cela, James et moi nous rendons dans les Aravis aux cascades du Reposoir. Nous ne sommes pas les seuls… Beaucoup de monde est attiré par ces quatre lignes de glace. En effet les températures de ce début d’hiver n’ont permis qu’à quelques lignes de se former correctement et l’ensemble des mordus de la glace se ruent sur les quelques cascades notoirement formées. Nous patientons donc au pied de la voie avant que James n’attaque assurément la cascade la plus à gauche qui commence par un beau mur vertical de quelques mètres. Conforté par cette première longueur en second j’attaque la deuxième longueur qui est verticale sur près de 10 mètres avant de se coucher. Du sommet nous observons inquiets l’intervention, à quelques mètres de nous, de l’hélicoptère du PGHM venu secourir un glaciériste ayant chuté à terre suite à une perte de connaissance. Espérons que cela ne soit pas trop grave. 2 rappels et un sandwich plus tard nous nous offrons le beau cigare de la cascade du milieu.

Le lendemain direction le fond du val de Bagnes en Valais où nous rejoignons Mauvoisin, célèbre pour son barrage. Nous projetons de gravir la belle cascade du Brécholey, en aval du hameau de Bonatchiesse. En arrivant, nous découvrons qu’une cordée nous précède de peu. Patience donc car les éclats de glace qui sont projetés directement à l’aplomb de la cascade ne nous donnent aucune envie de grimper en même temps qu’eux. C’est aussi cela la montagne… Notre tour venu nous ne regretterons pas cette fraîche attente. Les 3 longueurs de la cascade sont superbes, en particulier la deuxième et la troisième longueurs, toutes deux verticales sur plusieurs mètres, dans une belle ambiance. Rencontre sympa avec trois guides anglais.

Un bon début de saison qui donne envie d’être prolongé !

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *