Les grimpeurs au pouvoir

By Bertrand, 6 mai 2012

Il fallait une grosse dose de motivation pour se lever en ce dimanche matin. Une épaisse chape de nuages gris encombre le ciel vaudois laissant peu d’espoirs sur une évolution météorologique favorable. La pluie qui s’abat sur le pare-brise de notre voiture à mesure que nous nous rapprochons du Chablais n’est d’ailleurs pas pour apaiser nos craintes.

IMG_0053

Le ciel est bien gris alors que nous entamons la première longueur

Vu l’instabilité de la météo, Elodie, Stéphane, Fred et moi, groupe de grimpeurs réunis grâce à notre fréquentation assidue et commune de la salle de Sottens, avons choisi la falaise de Miéville. A quelques minutes de la route, cette falaise de 150m propose des grandes voies intéressantes sur un granite globalement de qualité. Idéal pour de telles journées mais aussi pour se préparer à un été chamoniard alors que la plupart des voies de la région sont en calcaire.

IMG_0051

Il assure Stéphane !

IMG_0056

La falaise est toute proche de la civilisation

Elodie et moi nous élançons dans les deux premières longueurs de Pili pili. Les premiers mètres de ce 5c+ retord nous mettent directement dans le bain. Une fissure fine sur notre droite permet de progresser sur un pilier raide avant de rejoindre une dalle technique. Pas facile de faire confiance à ses pieds sur ce rocher légèrement humide ! Nous nous régalons sur la longueur suivante, plus athlétique, avec de bonnes prises franches. Au relai, alors qu’une légère bruine s’abat sur nous, nous faisons la connaissance d’un guide chamoniard venu ici échapper au mauvais temps régnant en haute montagne. Notre choix de falaise ne devrait pas être trop mauvais 😉

IMG_0054

Elodie à l'air d'apprécier !

Les deux longueurs suivantes sont superbes, d’abord en traversée pour rejoindre une large cheminée légèrement déversante puis la dernière remontant un grand dièdre et débouchant au sommet. Nous y retrouvons Fred et Stéphane qui ont effectué une voie voisine.

IMG_0057

Dans la cheminée de la 3ème longueur

IMG_0064

Dans le dièdre de la 4ème longueur

Après la pause déjeuner, Stéphane et moi ajoutons un peu de piment à cette journée étonnamment prolifique, par une longueur de 6b magnifique, L’heure d’été. Technique et athlétique à la fois, j’ai senti pour la première fois de la journée mes avant-bras chauffer, particulièrement lorsqu’un bout de granit s’est mis à chanceler sous mon poids… La saison s’annonce bien !

IMG_0065

Stéphane ne lâche rien sur son sandwich

IMG_0070

L'heure d'été, une première longueur bien raide

IMG_0077

Même pas mal 😉

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *