Deux jours dans les Calanques à la rencontre de Rébuffat et Livanos

By Bertrand, 17 avril 2011

Deux journées absolument fabuleuses avec Jean-Baptiste dans les Calanques marseillaises. Soleil, mer et escalade, que demander de plus ?

Grimper aux calanques, c'est ça !

Grimper aux Calanques, c'est ça !

Après une courte nuit à l’hôtel Mistral (jamais 2 sans 3 !), nous nous dirigeons vers le sommet mythique des Calanques, la Candelle, pour y enchaîner le socle et la Candelle soit un peu plus de 300m d’escalade. C’est sur ce sommet que j’ai effectué ma première grande voie, 4 ans plus tôt mais nous n’avions pu faire que le socle du fait de la surfréquentation du site ce jour là. Aussi ma surprise est grande de constater qu’il y a très peu de cordées au départ de la voie malgré les conditions idéales.

IMG_3799

Approche vers la Candelle au petit matin

Nous faisons confiance au choix d’Arnaud Petit et Stéphanie Bodet dans leur superbe topo sur les plus belles escalades et nous engageons dans la Civa et la Centrale. La Civa est une voie parfaite pour se mettre en jambe avec une escalade soutenue dans le 5 sup. et un équipement moderne rassurant.

IMG_3802

Le socle de la Candelle

La seule aventure notable de cette première partie de la journée est une erreur d’itinéraire qui nous a fait partir beaucoup trop à droite dans la 4ème longueur. Après une variante empruntant une belle petite dalle technique en 6a qui amène sur une grande plateforme. Sans point visible nous sommes alors partis trop à droite en traversée jusqu’à un dièdre relativement difficile avant d’opérer une nouvelle traversée à gauche pour revenir dans la voie. Gare au tirage … Je ne sais pas de quelle voie il s’agissait mais sans aucun doute pas la bonne !

IMG_3803

JB dans la deuxième longueur de la Civa

IMG_3808

Au sommet du socle, tranquille !!

IMG_3810

Ma pomme au sommet du socle

Après la pause casse-croûte (dont un bon brie fabriqué en Lorraine) nous avons enchaîné sur la Candelle par la Centrale, une voie historique ouverte par Livanos et Rébuffat. Il s’agit d’ailleurs, d’après le topo, de la seule voie ayant été ouverte par cette cordée de rêve. Force est de constater que sa réputation n’est pas usurpée. Chaque longueur est réellement magnifique et mémorable, avec une escalade technique, variée et soutenue.

IMG_3812

La Candelle et sa fameuse arête

La première longueur part à droite de la fissure dans une magnifique dalle demandant une escalade fine. La seconde longueur est plus athlétique avec notamment un premier pas engagé pour atteindre le premier point qui m’a donné quelques sueurs car je ne voulais pas chuter sur le relais. Le petit arbre en place peut aider ! Un friend bien placé dans la fissure facilitera le passage de cette longueur retorse pour un 6a ! Cotations historiques… L4 est caractérisée par une longue et belle traversée à gauche, qui suit parfaitement les veines du rocher. Quel bonheur de poser ses mains dans cette fissure horizontale en désescalade et laisser ses pieds partir dans le vide. Last but not least, la dernière longueur, la 11ème de la journée est très courte mais également très teigneuse. Il s’agit d’un dièdre déversant et fuyant très physique. Côté 6b+, je lui donne bien 6c en libre ! Je n‘ai pas réussi à vue malheureusement, une bonne excuse pour revenir…

IMG_3817

JB dans la dalle de la première longueur, splendide !!!

IMG_3821

JB dans L2, à l'approche du "trou" caractéristique

IMG_3824

JB en finit avec la traversée

Arrivés au sommet la vue sur les Calanques est magique, surtout en cette fin de journée avec un soleil décroissant projetant des lueurs rougeâtres sur les falaises de calcaire. La descente à pied ne gâche rien à cette journée. Une voie à faire absolument !

IMG_3833

Au sommet !

IMG_3836

Coucher de soleil sur la Candelle

Après une bonne nuit et un réveil très tardif (j’ai oublié de mettre le réveil….) nous avons choisi de grimper à la Calanque de Sormiou, dans l’une des voies sur la falaise du bec, l’éperon nord-est intégral. Plutôt que la descente à pied en direction de la mer et les deux premières longueurs en 4, nous arrivons à cette voie  en empruntant 3 longueurs en traversées sous les yeux d’un groupe de l’UCPA qui teste une tyrolienne fraîchement installée.

IMG_3852

Relais version Calanques

IMG_3850

JB en plein dans la traversée

La suite de la voie est vraiment belle avec deux longueurs en 5 raides. La longueur suivante en 6a+ est le plus beau morceau avec 2 mouvements sur mur raide et technique vraiment plaisant. La voie finit par une longueur en 5c qui nous amène au sommet et retrouve la chaleur du soleil. Le tout dans un cadre et une ambiance uniques. La signature d’un grand ouvreur, Livanos !

IMG_3855

A la sortie du crux au-dessus d'une mer turquoise

IMG_3862

Stéphanie me surnomme le "playmobil"

IMG_3871

L'eau est fraîche mais cela n'empêche pas une petite baignade

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *