Annecy – Escalade aux Grandes Suites (Les Dalles Bleues)

By Bertrand, 27 juin 2009

En cette après-midi de fin juin 2009, je retrouve Martin près du lac d’Annecy pour quelques heures de grimpe. La journée est splendide, très ensoleillée et je suis très heureux de retrouver mon compagnon des premières heures.

Les Grandes Suites depuis Annecy

Les Grandes Suites depuis Annecy

En effet, depuis son départ pour Genève nous avons moins l’occasion de grimper ensemble même si nous continuons à partager de nombreux rêves de montagne communs. Après un repas familial copieux nous nous retrouvons à Veyrier. Dans la précipitation de mon départ j’ai fait mon sac à moitié et oublie eau, topo, carte, appareil photo et crème solaire…un vrai touriste… Il ne nous reste plus qu’à essayer de nous orienter grâce au Montagne Magazine de Martin afin de retrouver le secteur désiré…à savoir les Grandes Suites et le secteur des Dalles Bleues. Ce choix n’est d’ailleurs pas le plus approprié car c’est l’un des plus ensoleillés… Nous le saurons pour la prochaine fois…

La lac d'Annecy depuis les Grandes Suites

La lac d'Annecy depuis les Grandes Suites

Ce site peu fréquenté autrefois a connu un vrai engouement suite au travail de Michel Piola détaillé dans son topo le « Calcaire en folie T2». Il regorge de voies (on en décompte une centaine) de tous niveaux, et de styles variés. La roche calcaire y est de très bonne qualité.

La marche d’approche vers le site est des plus agréables sur un chemin de terre boisé et ne prend qu’une vingtaine de minutes. Merci à l’aimable couple de grimpeurs qui nous a aidés à nous diriger dans la bonne direction. A l’approche des falaises il faut passer près d’un secteur visiblement marqué par les chutes de pierre et nous courons donc afin d’éviter toute mauvaise surprise (casque plus que conseillé).

Une fois sur place nous parcourons 3 couennes :

1/ « Bleu Nuit » – 6a+ – Une dalle avec des prises fines; le premier pas étant le plus délicat (il s’agit de la voie qui part en plein milieu de la dalle à gauche du surplomb)

2/ « Cyberdièdre » – 5c+ – très joli dièdre (à droite du gros surplomb en 7a+ sur la gauche de la terrasse de départ)

3/ « Le blues de la Porte d’Orléans » – 6b – Très belle longueur avec un équipement quelque peu aéré et un début surplombant pas évident

Le blues de la porte d'Orléans, une belle longueur en 6b

Le blues de la porte d'Orléans, une belle longueur en 6b

Au final une super après-midi plaisir où l’on a pris le temps de bien rigoler et de faire le clown sur la falaise, à prendre des photos nawak 😉

One Comment

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *