4 jours à Cogne avec le CAF Ile de France

By Bertrand, 9 février 2009

Réveil à 4h du matin, sac plein à craquer posé près de la porte avec, bien fixés sur le devant, crampons et piolets à glace. C’est parti pour quatre jours à Cogne, mecque de la cascade de glace, avec le CAF Ile de France. Première sortie en cascade, première sortie avec le CAF. C’est l’heure des grandes découvertes. Mais avant tout il faut que j’arrive à bon port ce qui n’est pas évident sur les petites routes italiennes enneigées et verglacées en ce début de février. Et ce n’est pas tout… Cogne c’est une véritable petite agglomération avec de nombreux villages éparpillés le long d’une vallée rythmée par les lacets d’une route sinueuse qui a bien failli me faire rater le départ du groupe. Une pose de chaîne et un tête à queue plus tard et j’arrive juste à temps pour le grand départ.

IMG_1741

Le vallon de Valeille

Après une journée d’apprentissage et d’acclimatation, dans des petites cascades situées en contre bas de la route je suis déjà mordu et n’attend plus que le lendemain pour attaquer les choses sérieuses. Entre temps il faudra avaler les quelques 8 plats qui composent le menu du soir de notre auberge (le Belvédère). Les pâtes, polenta, viandes, et légumes ont raison de mon estomac mais pas de ma motivation.

IMG_1733

Il a beaucoup neigé lors de notre montée de Lillaz

Les trois jours suivants je parcourrai l’incontournable cascade de Lillaz (II-3) et E Tutto Relativo (II-4) dans le vallon de Valeille et Sentinel Ice (I-5) dans celui de Valnontey.

DSCN1133

Jean-Pierre nous ouvre la voie

En plus de la joie de parcourir ces cascades, l’ambiance qui régnait dans ce groupe CAF a rendu ce week-end plus que sympathique. Un merci particulier à Jean-Pierre notre ouvreur de choc. Le voir se vacher à son piolet droit dans la partie à 90° de Sentinel Ice sans aucune broche au-dessus du relai m’a donné quelques sueurs froides… De même que la force à déployer pour pouvoir retirer ses vieilles broches Petzl, plus vraiment affutées, sans manivelle. Merci également à Nicolas pour ses bons conseils lors du premier jour et à Florian mon compagnon de cordée et de chambrée durant ce week-end.

DSCN1143

Sur le cigar de Sentinel Ice

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *